Les peurs : anxiété, crises d'angoisse et phobies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les peurs : anxiété, crises d'angoisse et phobies

Message par Admin le Mer 2 Mar 2016 - 15:05

Les peurs : Anxiété, crises d'angoisse puis les phobies.

Tout d'abord il est important de voir dans un premier temps qu'il y a une différence entre l'angoisse et l'anxiété.

L'Anxiété
L'Anxiété est un état moins déstabilisant que l'angoisse mais plus chronique. C'est un stress de "fond" dont il est difficile de se détacher puisqu'il résulte d'un stress ou d'angoisses accumulées. De nombreuses personnes vivent avec une anxiété permanente sans vraiment s'en rendre compte. Jusqu'au jour où, le corps n'en pouvant plus, envoi un signal d'alerte (la crise d'angoisse) pour que la personne se rende compte de son anxiété et puisse changer ce qui ne lui convient plus dans sa vie.

Il y a énormément de symptômes, uniques à chaque personne qui peuvent se manifester : l'inquiétude, le pessimisme, les tensions et douleurs musculaires, l'hyperventilation, maux de têtes, nausées, envie de tout contrôler, énervement, maux de ventre, palpitations, etc...

L'Angoisse
L'angoisse est une expérience psychologie ponctuelle, intense et déstabilisante avec un sentiment de perte de contrôle. Son utilité première est de prévenir de l'imminence d'un grave danger. L'angoisse se transforme souvent en crise d'angoisse aussi appelé, crise de panique, crise d’anxiété, attaque de panique ou trouble panique.
"C'est une exagération de la réaction du corps face à une peur."

Les symptômes physiques sont variés et c'est souvent lorsque l'on en ressent un, que l'on panique encore plus et que cela nous entraine dans un cercle sans fin !
Symptômes Psychiques (dans la tête) et Physiques (dans le corps) :
Peur de s’étouffer --> gêne respiratoire, sensation de "boule" dans la gorge.
Peur de faire une crise cardiaque --> Palpitations
Peur de s'évanouir --> Vertiges, nausées
Peur de devenir fou, impression de ne plus être dans la réalité, de ne plus réussir à réfléchir
Peur extrême de mourir
etc...

Mais très souvent l'angoisse et l'anxiété s’allient. Les crises d'angoisse peuvent arriver sur un fond d'anxiété, ou on peut ressentir l'anxiété d'avoir de nouvelles crises d'angoisse : "la peur d'avoir peur"...
C'est là que certaines phobies peuvent se créer ou inversement que les phobies peuvent déclencher des crises d'angoisse. Les phobies très intenses trouvent souvent leur origine dans des traumatismes vécu dans l'enfance, lorsque l'individu n'a pas la capacité de discernement nécessaire pour avoir suffisamment de recul sur l’événement traumatisant. Des crises d'angoisses à répétition ont alors une ou plusieurs phobies pour origine.

Les phobies

Je vous mets quelques phobies courantes, mais il en existe plein d'autres !

Agoraphobie - peur des lieux publics, des espaces découverts et par extension peur de la foule.
Agliophobie - peur de la douleur (voir aussi Algophobie)
Asthénophobie - peur de s'évanouir
Catagelophobie - peur du ridicule
Cheimophobie - peur des orages
Claustrophobie - peur des endroits / espaces clos
Emétophobie - peur de vomir
Hypoglycérophobie - peur de manquer de sucre
Iatrophobie - peur des médecins
Kénophobie - peur du noir / de l'obscurité
Lyssophobie - peur de devenir fou
Monophobie - peur d'être seul
Nosophobie - peur des maladies
Pantophobie - peur de tout
Pharmacophobie - peur des médicaments
Phobophobie - peur d'avoir peur
Pnigophobie - peur de l'étouffement / étranglement
Stomachophobie - peur des maux d'estomac
Tachycardiophobie - peur d'avoir le coeur qui bat trop vite
Thanatophobie - peur de la mort
Tomophobie - peur d'être opéré
Torpophobie - peur de ne pas guérir

Comment ne plus avoir peur ?

Je vous mentirais si je vous disais que c'était possible. Tout d'abord il est important de comprendre qu'à la base, la peur est une émotion tout à fait normale et naturelle. Elle vous permet de ressentir un danger et de faire le nécessaire pour vous en protéger.
Les êtres qui n'ont pas peur (s'il y en a), ne restent pas longtemps en vie. Imaginez que tout a coup vous trouviez un lion affamé dans votre jardin. Si aucune peur ne se déclenche vous allez rester là, devant lui, et devenir son repas. C'est un exemple extrême mais il en est de même dans votre vie de tous les jours.
ex : Vous avez un patron au travail très très autoritaire et quelque peu malhonnête. Il vous impose beaucoup de travail jusqu'au jour où il vous demande de faire quelque chose d'illégal. Comme vous êtes dans l'optique de faire plaisir à votre patron et qu'en plus aucune peur ne se déclenche en vous (peur d'aller en prison, peur de faire quelque chose qui va à l'encontre de vous même, de vos principes de vie etc...), vous faites ce qu'il vous demande.
La peur n'est pas votre ennemie. Il faut simplement réussir à la comprendre et à la gérer (plus facile à dire qu'à faire  Wink ).

Alors comment maîtriser notre peur-phobie ?

Tout d'abord je pense que si une peur est là c'est qu'elle a sa raison d'être. Elle vous a surement servi à un moment donné, mais comme vous n'avez pas réussi à dépasser l'évènement qui l'a déclenchée elle reste là, car pour votre inconscient votre peur est votre sécurité.
ex : Enfant, votre père vous a toujours dit que vous n'en faisiez pas assez, que vous étiez fainéant et que vous n'arriverez jamais à rien dans la vie. Pour ne pas le décevoir vous allez tout faire (même inconsciemment) pour regagner son estime. Vous allez travailler très dur à l'école, trouver un bon métier en fonctions des principes que vous auront inculqués vos parents et un beau jour vous vous rendrez compte que vous n'êtes tout simplement pas heureux. Ou dans l'autre cas vous essaierez de vous protéger des paroles de votre père en faisant tout le contraire de ce qu'il voudrait pour vous.
Dans les deux cas vous vous éloignez de vous même puisque vous changez votre comportement pour correspondre (ou ne pas correspondre) à ce que veut votre père. Vous pouvez à ce moment là vous sentir perdu et avoir l'impression que votre vie est plate.
Les crises d'angoisses peuvent arriver à tout âge. Elles peuvent arriver dans l'enfance, à force de ne pas vous sentir reconnu, ou une fois adulte où le schéma de vouloir plaire à l'autre se perpétue (avec le conjoint, le patron, les amis etc...).
Ah ce moment là, vous pouvez ressentir de la colère vis à vis de vos parents et cela est légitime. Car un parent n'a pas à vouloir pour vous, il se doit de vous accompagner à devenir qui VOUS êtes. Mais remettre toute sa colère sur lui n'est pas non plus juste car si votre parent a agit ainsi ce n'est pas dans le but de vous faire du mal. Il a lui aussi fait en fonction de son éducation et ayant l'impression de ne pas être à la hauteur (même inconsciemment), il va tenter de vous faire devenir ce qu'il aurait voulu être.
Ce travail de prise de conscience est plus facile à faire avec un professionnel qui va vous aider à voir à quel moment vous vous êtes "transformé/perdu", pour que vous puissiez reprendre les rênes de votre vie.

"J'ai appris que le courage n'est pas l’absence de peur, mais la capacité à la vaincre" Nelson Mandela
"Il n'y a pas de courage s'il n'y a pas de peur"
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 15
Date d'inscription : 18/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://angoisse-peur-phobie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum